Le Château de Talmont

Niveau : Cycle 2 et 3

Descriptif du Jeu

Un support et des éléments à assembler en respectant la chronologie des quatre époques de construction ( début et milieu du 11e siècle , fin du 12e siècle  et 16e siècle), des bateaux, des personnages mobiles pour rappeler que de l’Antiquité au 12e siècle , Talmont était l’un des ports les plus actifs du Bas-Poitou.

Objectifs Pédagogiques

 

  • Connaître le passé des éléments de notre patrimoine maritime pour mieux comprendre la société et le monde actuel.
  • Retrouver des éléments architecturaux forts qui ancrent les bâtiments dans leur époque de construction : créneaux, mâchicoulis, donjon, murailles, pont-levis…

 

Un peu d'histoire

Autrefois, la mer s’avançait profondément dans les terres. La découverte des vestiges préhistoriques et gallo-romains, atteste que la baie du Payré, havre idéal pour les bateaux, fut, de tous temps, fréquentée par l’homme.

Aux 9e et 10e siècles, les Vikings installés à Noirmoutier avaient semé la terreur sur nos côtes. En 1018, Guillaume V le Grand, reconquiert le littoral Poitevin et confie le Talmondais à Guillaume le Chauve avec mission de construire un château en pierres.

Au début du 11e siècle, la forteresse primitive, construite sur un éperon rocheux entouré d’un fossé, dominait l’estuaire du Payré, le port, les marais asséchés, les  pêcheries et les salines du seigneur Guillaume le Chauve. A marée haute, la mer refluait au pied des remparts.

Au milieu du 11e siècle, cette forteresse fut agrandie et consolidée par Guillaume de Lezay.  A cette époque, Talmont était l’un des ports les plus actifs du Bas-Poitou : pêche à la baleine, commerce des produits agricoles, vin, céréales, sel, négoce, sable, chaux, bassins et quais aménagés pour les bateaux, quai Gerberote près de l’entrée du château. Les vaisseaux de fort tonnage s’arrêtaient à la Guittière. Incendiée, la forteresse fut reconstruite au début du 12e siècle.

OCEAM Organisme de Culture, d'Etude et d'Action Maritimes
error: Protégé